À vos livres !

    Frau liest ein Buch

    Pour la Journée mondiale du livre, la rédaction d'Écoute vous présente quelques ouvrages contemporains ou classiques, à lire ou à relire.

    Bonne lecture !

     

    Un bon livre est un bon ami.

     

     

     

    Coin librairie

     

    Dans chaque numéro d'Écoute, notre auteure Krystelle Jambon vous présente une sélection d'ouvrages récents et de classiques de la littérature.

     

    Au bonheur des fautes

    Essai

    La la ponctuationdie Interpunktionponctuation, comment ça marchedas funktioniertça marche ? Tous les dictionnaires se valoirgleichwertig seinse valent-ils ? « la tacheder FleckTache » ou « la tâchedie Aufgabetâche » : que choisir ? Dans la rubrique Un bonbon sur la langue qui ponctuereinen besonderen Akzent verleihenponctue son livre, Muriel Gilbert, correctrice au journal Le Monde, rassemblersammelnrassemble des anecdotes et des l’astuce (f)der Trickastuces pour retenirsich merkenretenir et maîtriserbeherrschenmaîtriser les difficultés de la langue française. Celle qui décrit son métier comme un drôle de zèbre en voie d’extinctionvom Aussterben bedrohten voie d’extinction nous permet de le découvrir au quotidienjeden Tagau quotidien et contererzählenconte (compterzählencompte ?… non, conte) son le parcoursder Werdegangparcours personnel avec humour.

    Buch CoverOn en apprend aussi beaucoup sur l’histoire et la construction de notre langage, sur la la vaguedie Wellevague de féminisation des mots et sur la dernière réforme de l’orthographe. Muriel Gilbert nous rappelererinnern anrappelle enfin que l’évolution de la langue dépend beaucoup de nous. En effet, les mots, mêmes incorrects, que l’on utilise beaucoup finissent par entrer danshier: Eingang finden inentrer dans le dictionnaire. Et surtout l’auteur dé-dra-ma-tise ! Car faire des fautes arrive à tout le monde, même à elle ! Mais une chose est sûre, grâce à ce livre, on en fera moins.

    Au bonheur des fautes, Confessions d’une dompteuse de mots. Muriel Gilbert. 

    Éditions Points. 264 pages.  Niveau moyen.

     

     

    Comment sont nées les la profiteroleder kleine gefüllte Windbeutelprofiteroles au chocolat chaud

     Conte pour enfants

    Il était une fois Fred et Alice… Ils ne se connaissent pas, mais a prioriauf den ersten Blicka priori, tout les opposerhier: trennenoppose. Lui, a toujours froid, elle continuellementständigcontinuellement chaud. L’un adorerliebenadore l’été, l’autre l’hiver. L’un pourrait vivre toute l’année en anorak, l’autre en le maillot de baindie Badehose, der Badeanzugmaillot de bain. d’oùdaherD’où leur le métierder Berufmétier : lui vend des la glacedas (Speise)Eisglaces, elle des la chouquetteein Brandteiggebäckchouquettes au chocolat chaud. Mais comment vivre lorsqu’on grelotterschlotterngrelotte ou qu’on transpirerschwitzentranspire la moitié du temps ? Un beau jour, sous le coup de la colèrein einem Anfall von Zornsous le coup de la colère, l’un et l’autre jettent leur la carrioleder Karrencarriole de marchands du haut d’une la collineder Hügelcolline. Badaboum… naître deentstehen ausDe ce big bang naître deentstehen ausnaît, ô surprisewas für eine Überraschungô surprise, un nouveau dessert : les profiteroles au chocolat chaud. Et voilà, il fallait y penser !

    Buch CoverOuvrage pour la jeunesse avec une la mise en pagedie Gestaltungmise en page particulier,èrebesondere,r,sparticulière, basée sur la la syllabationdie Silbentrennungsyllabation (l’alternance (f) de couleursder Farbwechselalternance de couleurs indiquant les lettres muet,testummmuettes et les liaisons), bien pensé,eüberlegtpensé pour apprendre à lire ou se faire lire une histoire.

    Comment sont nées les profiteroles au chocolat chaud. Nicolas Gerrier et Marie Millotte.

    Éditions La poule qui pond.  48 pages. Niveau facile.

     

     

    Bonjour tristesse

    Roman

    Titre emprunté,e àentliehen vonemprunté à un poème de Paul Éluard, Bonjour tristesse (1954) évoquererinnern anévoque l’été de Cécile, la la narratricedie Erzählerinnarratrice. Elle a 17 ans et raterhier: nicht schaffena raté son le bacdas Abibac. Cette année-là, elle passe ses vacances dans une villa sur la Côte d’Azur avec son père Raymond qui est le veufder Witwerveuf et sa maîtresse, Elsa. Tout se déroulerverlaufense déroule bien jusqu’au jour où Cécile croiserbegegnencroise Cyril, l’étudiant (m) en droitder Jurastudentétudiant en droit dont elle tombe amoureuse. Puis, arrive Anne Larsen, une ancienne amie de la mère de Cécile. L’l’arrivée (f)die Ankunftarrivée d’Anne complique les le rapportdie Beziehungrapports entre les individus. Elsa sent que Raymond est attiré par Anne. Anne voit en Raymond un nouvel amour. Cécile est être plein,e d’admiration envers qnvoller Bewunderung für jn seinpleine d’admiration envers Anne. Mais Anne surprend Cécile et Cyril ensemble, elle décide de reprendre en mainin die Hand nehmenreprendre en main la vie de Cécile, de lui faire réviserwiederholenréviser son bac et se rapprochersich annähernse rapproche de plus en plus de Raymond. au détriment deauf Kosten vonAu détriment d’Elsa…

    Buch CoverEn 1954, à la sortie de ce premier roman jugé par certains sulfureux,seanrüchig, unheimlichsulfureux, l’auteure Françoise Quoirez a à peine 18 ans. Sur les conseils de son père, elle prend un pseudonyme : celui du prince de Sagan dans À La Recherche du temps perdu de Marcel Proust, œuvre que Françoise aime tant. Succès fulgurant,edurchschlagendfulgurant. « La gloire, je l’ai rencontrée à 18 ans, en 188 pages. C’était comme un le coup de grisoudie Schlagwetterexplosioncoup de grisou », expliquera Françoise Sagan.

    Bonjour tristesse. Françoise Sagan.

    Éditions Pocket. 154 pages. Niveau facile.

     

     

     

     

     

     

    Neugierig auf mehr?

    Dann nutzen Sie die Möglichkeit und stellen Sie sich Ihr optimales Abo ganz nach Ihren Wünschen zusammen.

    Werbung
    <
    >