Le Vaucluse, la Provence au cœur

    MOYEN
    mont ventoux
    Von Vincent Picot

    En Provence, dans le Sud de la France, il est une région où le mauveblasslilamauve des champs de lavande, le vert argenté des l'oliveraieder Olivenhainoliveraies ou celui, plus foncé,edunkelfoncé, desla vigneder Weinberg vignes, ont inspiré de nombreux peintres : le Vaucluse. Ce département situé en Provence-Alpes-Côte d’Azur est une terre aux couleurs vives et aux lumières changeantes, où l’eau scintillerfunkelnscintille et les la cigaledie Zikadecigales chantent en continu. Une terre où les la papilledie Geschmacksknospepapilles s'émoustillerangeregt werdens’émoustillent à l'évocationdie Erwähnungl’évocation des grands vins du le coindie Regioncoin, tel le châteauneuf-du-pape. Le Vaucluse, c’est aussi un terroir qui regorger devoll sein vonregorge d’l'attraithier: die Attraktionattraits touristiques : le site natureldas Naturschutzgebietsites naturels et le site archéologiquedie Ausgrabungsstättearchéologiques, villages typiques à la vie culturelle riche. Le nom « vaucluse » viendrait du latin vallis clausa, « la vallée close », d’où provient la la sourcedie Quellesource appelée la fontaine de Vaucluse. Le Vaucluse comprend la bordure sud-orientale des Alpes de Provence et une partie de la vallée du Rhône, à l’ouest. Vers l’est, le relief s’élève : le mont Ventoux veiller surwachen überveille sur ce territoire que l’on peut explorer à vélo, à pied ou en canoë. Nous avons mis de côté Avignon et le Luberon, déjà bien connus des visiteurs, qui seront en revanche surpris de pouvoir chinernach Trödel suchenchiner à L’Isle-sur-la-Sorgue, de se baigner dans les la gorgedie Schluchtgorges du Toulourenc et même, pourquoi pas, de gravirerklimmengravir le célèbre Ventoux !

    Mont Ventoux le géant de Provence

    Colosse de 1 912 mètres d’altitude, le mont Ventoux domine la Provence. Un mont que les cyclistes du Tour de France connaissent bien… et redouterfürchtenredoutent ! Eddy Merckx, Marco Pantani et Richard Virenque ont transpiré pour parvenir àgelangen aufparvenir à son le sommetder Gipfelsommet. et pour causeund zwar aus gutem GrundEt pour cause : sur 21 km d’l'ascensionder Anstiegascension, le le déniveléder Höhenunterschieddénivelé fait 1 600 mètres. Tout commence à l’ombre d’une forêt de le chêne vertdie Steineichechênes verts et de cèdres. Puis, peu à peu, on pénètre dans un paysage lunaire avec ses la rocheder Felsenroches nues… Quand le soleil brille, la lumière être aveuglant,eblendenest aveuglante le long deentlangle long des lacets.

    Des siècles de le prélèvement de boisdie Abholzungprélèvement de bois (pour les le chantier navaldie Werftchantiers navals de Toulon) et de le surpâturagedie Überweidungsurpâturage dénuderhier: kahl werden lassenont dénudé ce « mont chauvekahlchauve », jadiseinstjadis couvert de forêts. C’est à Napoléon III que l’on doit le le reboisementdie Wiederaufforstungreboisement partiel de la montagne. Du sommet, marqué par une antenne-relais, le regard embrasser du regardeinen Blick werfen aufembrasse la Drôme, les Alpes, la montagne de Lure, le Luberon et les Dentelles de Montmirail. Les villages de Malaucène, Bédoin et Sault, les trois principaux points d’accès du mont Ventoux, offrent d’agréables terrasses de café et des magasins de cycles. À Bédoin, on rencontre des Hollandais, des Belges, des Anglais et des Américains en le cuissarddie Radlerhosecuissard. on se croiraithier: man könnte meinen, man seiOn se croirait sur le Tour de France toute l’année !

    En juillet, avant la récolte de la lavande, la vallée semble recouverte d’un tapis mauve.

    Le village de Sault mériter le détoureinen Umweg lohnenmérite le détour avec ses ruelles médiévales, ses boutiques aux façades anciennes et ses maisons colorées. Le village surpombler qcüber etw. liegensurplombe un paysage de champs de lavande d’où émergerauftauchenémergent des le masdas Landhausmas provençaux et des cyprès. En juillet, avant la récolte de la lavande, la vallée semble recouverte d’un tapis mauve. N’oublions pas les autres la merveilledas Wunder(werk)merveilles du pays du Ventoux : le le bourgdas Städtchenbourg du Barroux, dominé par son château, le village perché,ehoch oben gelegenperché et fortifié,ebefestigtfortifié de Crillon-le-Brave, ainsi que les ruelles et les le passage voûtéder Torbogenpassages voûtés de Brantes, un village à flanc de colline posé face au Ventoux.

    Le pays des Sorgues

    C’est à coup sûrsicherà coup sûr l’une des plus belles rivières de Provence. La Sorgue émergerentspringenémerge d’une grotte située dans un le cirque de falaiseshier: die Schluchtcirque de falaises. Sa source est la fontaine de Vaucluse, qui donne aussi son nom à la commune où elle se situe. La Sorgue cheminersich seinen Weg bahnenchemine ensuite dans un décor verdoyant,egrünverdoyant entre le mont Ventoux et les collines du Luberon. Avec un l'écoulement (m)der Ausstoßécoulement moyen de 630 millions de mètres cubes par an, sa source est la première d’Europe par son volume d’eau écouleraustretenécoulé, et la rivière est l’une des rares de Provence à approvisionner enversorgen mitêtre régulièrement versorgen mitapprovisionner enapprovisionnée en eau, même en plein été ! Ce que l’on vient admirer ici, c’est l’eau couleur bleu glacier. On goûtergenießengoûte aussi la fraîcheur des le frênedie Eschefrênes, des l'aulne (m)die Erleaulnes et des l'orme (m)die Ulmeormes, généralement typiques du Nord de la Loire, qui veillent sur cette source aussi généreuse que mystérieuse. En effet, la rivière n’est jamais la même : bouillonnant,esprudelnd, brodelndbouillonnante au printemps, elle semble faire la sieste au fond du le gouffreder Abgrund, der Schlundgouffre en été, avant de déborderüber die Ufer tretendéborder en la cascadeder Wasserfallcascades à l’automne. Au Moyen Âge déjà, le poète florentin et humaniste Pétrarque passa 15 ans au bord de la rivière, fasciné par les lieux : « Mes meilleures années et les instants les plus heureux de ma vie », écrira-t-il.

    Du Moyen Âge au XIXe siècle, la cité vivait au rythme des moulins et des roues à aubes.

    Pour rejoindre L’Isle-sur-la-Sorgue à partir de la commune de Fontaine- de-Vaucluse, il suffit de louer un canoë. Deux heures sont nécessaires pour descendre les huit kilomètres de rivière. Inutile de descendre de l’l'embarcation (f.)das Bootembarcation une fois à L’Isle-sur-la-Sorgue : ce village est construit sur l’eau, d’où son surnom de « Venise comtadine », en référence au Comtat Venaissin, un état géré, everwaltetgéré par l’Église à l’l'époque (f) médiévaledas Mittelalterépoque médiévale. Du Moyen Âge au XIXe siècle, la cité vivait au rythme des le moulindie Mühlemoulins et des la roue à aubesdas Schaufelradroues à aubes. grâce àdankGrâce à ces machines, on fabriquait du papier, on moulermahlenmoulait de la farine et produisait de l’huile d’olive, on tisserweben, spinnentissait de la la soiedie Seidesoie et on tannergerbentannait des la peaudas Fellpeaux. On peut retrouver quelques roues à aubes, toutes moussu,ebemoostmoussues, dans le centre du bourg. On se promène avec le déliceder Hochgenussdélice parmi les canaux et les façades ocre. On croise parfois d’étonnantes gondoles, les « nego chin » –, « chien noyé,eertrunkennoyé » en provençal –, notamment lors du traditionnel marché flottant,eschwimmende,r,sflottant qui a lieu le premier dimanche du mois d’août. Les le maraîcherder Gemüsegärtnermaraîchers vendent leurs melons ou leurs la tapenadedie Olivenpastetapenades dans ces la barque à fond platdas Plattbodenbootbarques à fond plat.

    Meubles, tableaux, objets d’arts, bijoux, livres anciens, nous sommes ici au paradis des chineurs !

    L’Isle-sur-la-Sorgue est aussi célèbre pour ses marchés de terroir (celui du jeudi est le plus authentique) et pour ses la foire à la brocanteder Trödelmarktfoires à la brocante. La commune est devenue aujourd’hui la troisième place européenne du commerce des antiquités et de la brocante. Meubles, tableaux, objets d’arts, bijoux, livres anciens, nous sommes ici au paradis des chineurs ! Installés dans d’anciens l'entrepôt (m)das Lagerentrepôts ou la maison de maîtredie herrschaftliche Villamaisons de maître, plus de 300 le professionnelder Sachkundigeprofessionnels présentent leurs le trésorder Schatztrésors de tous les styles et toutes les époques.

     

    Faire un exercice

    Écouter un texte sur le Vaucluse

    Neugierig auf mehr?

    Dieser Beitrag stammt aus der Zeitschrift Écoute 7/2017. Die gesamte Ausgabe können Sie in unserem Shop kaufen. Natürlich gibt es die Zeitschrift auch bequem und günstig im Abo.

    Werbung
    <
    >