La Provence au cœur

    MOYEN
    mont ventoux

    Starten Sie den Audio-Text

    Mit dem Audio-Player können Sie sich den Text anhören. Darunter finden Sie das Transkript.

    Le Vaucluse, c’est Avignon, bien sûr, son Palais des Papes, son festival de théâtre, mais aussi le le mauvedas Blasslilamauve des champs de lavande, le vert argenté,esilbernargenté des oliveraies ou celui plus foncé des la vigneder Weinbergvignes, le le scintillementdas Funkelnscintillement des sources d’eau. Tandis que ces images affluereinströmenaffluent, on entend le chant des la cigaledie Zikadecigales et les la papilledie Geschmacksknospepapilles s'émoustillerangeregt werdens’émoustillent à l’évocation des grands vins de la région : gigondas, beaumes-de-venise et châteauneuf-du-pape en tête. Le Vaucluse, c’est aussi un le terroirdie Regionterroir qui regorger deim Überfluss habenregorge dl'attrait (m)hier: die Attraktionattraits touristiques parmi lesquels certains des plus beaux villages de France comme Gordes ou Roussillon, des sites archéologiques comme le théâtre romain d’Orange, ou la ville antique de Vaison-la-Romaine, et quelques curiosités naturelles, le Ventoux, les Dentelles de Montmirail, ou la la fontainedie Quellefontaine de Vaucluse.

    Ce département tirer deableiten vontire son nom du latin vallis clausa, « la vallée close », d’où jaillir deheraussprudelnjaillit la fontaine de Vaucluse, un phénomène naturel stupédiant,everblüffendstupéfiant sur lequel nous allons revenir. Le Vaucluse comprend la bordure sud-orientale des Alpes de Provence et une partie de la vallée du Rhône, à l’Ouest. Vers l’Est, le relief s’élève : le mont Ventoux veiller surwachen überveille sur ce territoire que l’on peut explorererkundenexplorer à vélo, à pied ou en canoë. La la rivièreder Flussrivière qui prend sa source dans la « vallée close » s’appelle la Sorgue et c’est l’une des plus belles rivières de Provence, l’une des plus mystérieuses et l’une des plus mythiques aussi.

    La Sorgue jaillit en la cascadeder Schwallcascade d’une la grottedie Höhlegrotte située dans un le cirqueder Talkesselcirque de la falaiseder Felsenfalaises, et coulerfließencoule ensuite dans un décor verdoyant,esattgrünverdoyant entre le mont Ventoux et les collines du Luberon. Cet endroit, situé à proximité du village de Fontaine-de-Vaucluse, est la plus importante l'exsurgence (f)die Karstquelleexsurgence de France. Une exsurgence est le résultat d’écoulements d’eau souterrain,eunterirdischsouterrains qui se forment avec l’infiltration des eaux de pluie. Dans le cas de la fontaine de Vaucluse, ce phénomène géologique s’explique par le relief particulier du massif du Vaucluse. Les eaux de pluie qui s’infiltrent dans le plateau calcairekalkhaltigcalcaire des monts du Vaucluse suivent les innombrables la failledie Spaltefailles et galeries du relief karstique. Elles forment des rivières et des lacs souterrains qui convergerzusammenlaufenconvergent pour ressortir en jaillissant d’un le conduitdie Leitungconduit de 308 mètres de la profondeurdie Tiefeprofondeur. Avec un écoulement moyen de 630 millions de mètres cubes par an, la fontaine de Vaucluse est la première source d’Europe par son volume d’eau écoulé. La couleur de la Sorgue change selon la nature de son le litdas Beetlit passant du bleu glacier au vert intense selon qu’il s’agit de le caillouder Kieselsteincailloux ou d’l'herbe (f)das Krautherbes. La rivière et sa source ont inspiré de nombreux poètes. Le poète et humaniste florentin du XIVe siècle Pétrarque, passa quinze ans de sa vie au bord de la rivière : « Mes meilleures années et les instants les plus heureux de ma vie », écrira-t-il. Il y rédigerverfassenrédigea une grande partie de son l’œuvre (f)das Werkœuvre, dont les 318 sonnets et les 88 chansons composés en hommage à sa muse, Laure de Sade. Plus près de nous le poète René Char, originaire de L’Isle-sur-la-Sorgue, a également puiserschöpfen, holenpuisé son inspiration dans les le paysagedie Landschaftpaysages du Vaucluse et de la Sorgue.

    L’Isle-sur-la-Sorgue est la petite ville la plus proche de la fontaine. Elle est construite sur l’eau, d’où son le surnomder Spitznamesurnom de « Venise Comtadine » en référence au Comtat Venaissin, dont elle faisait partie. Du Moyen Âge au XIXe siècle, la cité vivait au rythme des le moulindie Mühlemoulins et des la roue à aubesdas Schaufelradroues à aubes. Grâce à ces machines, on fabriquait du papier, de la farine et de l’huile d’olive, on tisserweben, spinnentissait la la soiedie Seidesoie, on tannergerbentannait les la peaudas Fellpeaux… On peut retrouver quelques roues à aubes, toutes moussu,ebemoostmoussues, dans le centre du bourg. L’Isle-sur-la-Sorgue est aussi célèbre pour ses marchés du terroir, mais est aussi à la troisième place européenne du commerce des antiquités et de la la brocanteder Trödelbrocante : meubles, le tableaudas Gemäldetableaux, objets d’arts, le bijoudas Schmuckstückbijoux, livres. Installés dans d’anciens l'entrepôt (m)das Lagerentrepôts ou maisons de maître, plus de 300 professionnels présentent leurs trésors de tous styles et de toutes époques. La découverte du Vaucluse continue dans notre magazine Écoute de juillet, illustré avec de belles photos, qui vous donneront peut-être envie d’y faire un tour cet été.
     

    Neugierig auf mehr?

    Dieser Titel stammt aus dem Audio-Trainer Écoute Audio 7/2017. Den Audio-Trainer können Sie in unserem Shop kaufen. Natürlich gibt es Écoute Audio auch bequem und günstig im Abo.

    Werbung
    <
    >