En randonnée

    Berglandschaft

    Starten Sie den Audio-Text

    Mit dem Audio-Player können Sie sich den Text anhören. Darunter finden Sie das Transkript.

     

    Michel: Allez, on fait une pause, on l’mériter qcetw. verdienena bien mériter qcetw. verdienenméritée!
    Coralie: Oh oui, c’est pas de refusda sage ich nicht neinc’est pas de refus, voilà trois heures qu’on grimperbergauf gehengrimpe sans s’arrêter.
    Diego: On est encore loin du le sommetder Gipfelsommet?
    Michel: D’après ma carte, si nous garderbeibehaltengardons ce rythme, dans moins d’une heure nous arriverons au Lac bleu. Nous pourrons pique-niquer là-bas, sous les le pindie Kieferpins, puis repartir pour atteindre le le refugedie Hütterefuge en milieu d’après-midi. Ça va aller ?
    Diego: Oui, pas de problème, mais l’un de vous aurait-il qc à grignotereine Kleinigkeit zu essenquelque chose à grignoter? Je crois que je commence à être en hypoglycémieunterzuckert seinêtre en hypoglycémie
    Coralie: Tiens, prends une la barre de céréalesder Müsliriegelbarre de céréales.
    Diego: Merci Coralie! Je n’avalerhier: essenai rien avalerhier: essenavalé ce matin, je crois que ce n’était pas une bonne idée.
    Michel: Bah non, pour pouvoir marcher pendant de longues heures, il ne faut pas partir le le ventre videmit leerem Magenventre vide!
    Coralie: Moi, de peur de ne pas être capable de finir l’excursion aujourd’hui, j’ai mangé des les pâtes (f/pl)die Nudelnpâtes au dîner hier, et j’ai pris un copieux, sereichhaltigcopieux petit-déj’ ce matin.
    Diego: Je retenir la leçones sich merkenretiens la leçon pour la prochaine fois, promis ! En tout cas, cette la rando (la randonnée)die Wanderungrando est splendide!
    Coralie: Je être du même avisderselben Meinung seinsuis du même avis, plus... plus...je ... desto ...plus nous prendre de l’altitudean Höhe gewinnenprenons de l’altitude et plus... plus...je ... desto ...plus les paysages sont magnifiques. Quel bonheur d’être là, au contact de la nature, loin de la ville. Je comprends pourquoi tu aimes tant cet endroit, Michel!
    Michel: Je connais ce massif comme ma poche et pourtant je suis émerveillé, eentzückt, begeistertémerveillé à chaque nouvelle marche comme si c’était la première fois.
    Diego: Tu es être originaire du coinaus der Gegend seinoriginaire du coin
    Michel: Non, mais c’est tout commeso gut wiec’est tout comme: j’ai passé tous les étés de mon enfance à Briançon, et mes parents m’ont transmis leur amour de la montagne et le le goûthier: die Begeisterunggoût de l’effort. Bon, on se remettre en routeweitergehense remet en route?

     

    Neugierig auf mehr?

    Dann nutzen Sie die Möglichkeit und stellen Sie sich Ihr optimales Abo ganz nach Ihren Wünschen zusammen.

    Werbung
    <
    >