Bertrand Betsch

    DIFFICILE
    La Traversée

    La Traversée

    Disons-le tout de suite: la musique de Bertrand Betsch n’est pas faite pour danser. Elle mérite une l’écoute (f)das Zuhörenécoute attentive: ce sont les paroles qui prédominent. Ce n’est pas sans raison si on compare cet auteur-compositeurinterprète de 50 ans à Alain Souchon. La voix claire et doux, doucesanftdouce de Bertrand Betsch et sa musique épuré, ereinépurée sont au service d’un texte poétique et optimiste. C’est le disque idéal pour trouver le courage d’entreprendre un voyage, d’oser un le nouveau départder Neuanfangnouveau départ. À écouter par exemple dans la voiture ou le train. Avec La Traversée, l’artiste nous invite à regarder l’avenir avec espoir: «On se brûler les ailessich die Finger verbrennense brûlera les ailes, on aura souvent tortunrechttort; On tombera de l’l’échelle (f)die Leiteréchelle, on en sera que plus forts ; Tu verras, on s’en sortires schaffens’en sortira, on y arrivera».

    Écouter d'autres nouveautés

    Neugierig auf mehr?

    Dann nutzen Sie die Möglichkeit und stellen Sie sich Ihr optimales Abo ganz nach Ihren Wünschen zusammen.

    Werbung
    <
    >