Edgar Moreau

    MOYEN
    Offenbach et Gulda

    Offenbach et Gulda

    À 24 ans, le violoncelliste Edgar Moreau sort un album qui dépoussiérerentstaubendépoussière l’image de la musique classique en interprétant deux concertos rarementseltenrarement joués. D’un côté, le Grand Concerto en sol majeurG-Dursol majeur d’Offenbach est un le défidie Herausforderungdéfi technique pour le virtuose. De l’autre, le Concerto pour violoncelle, l’orchestre à ventsdas Blasorchesterorchestre à vents et orchestre d'harmonie de Gulda, plus contemporain,emoderncontemporain, est décoiffant,efetzigdécoiffant... Edgar commence le violoncelle dès l’âge de 4 ans. formé,eausgebildetFormé au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, il reçoit, à 15 ans, le prix du jeune soliste au Concours Rostropovitch, le premier d’une longue série. Le «Petit Prince du violoncelle», le petit-neveuder Großneffepetit-neveu du compositeur hongrois Béla Bartók, garde toutefois la tête froide et pleine d’l’enviedie Lust; hier: der Planenvies !

    Écouter d'autres nouveautés

    Neugierig auf mehr?

    Dann nutzen Sie die Möglichkeit und stellen Sie sich ihr optimales Abo ganz nach Ihren Wünschen zusammen.

    Werbung
    <
    >