Nos villages préférés

    MOYEN
    spelancato
    Von Jean-Yves de Groote

    Situé à 570 mètres  d’altitude, Speloncato domine la vallée du Reginu, en Haute-Corse. Ce village compte  environ 280 habitants l’hiver et jusqu’à 800 l’été.

     

    Speloncato

    Lundi, 16 h. J’arrive à l’hôtel du village, dans le nord de la Corse. Le le gérantder Geschäftsführergérant m’accueille. Ni aimable, ni pas aimable. rudeschroffRude. Corse. Il me tendregeben, reichentend les clés de ma chambre puis demande : « Vous mangez ici ce soir ? » Volontiers. Le repas fut un le déliceder Hochgenussdélice.

    Mardi, 11 h. En sortant de l’hôtel, je lui demande : « Vous savez où je peux trouver des cartes postales ?

    – À Lavatoggio. C’est à 30 minutes d’ici. Vous mangez ici ce soir ? »

    J’acquiescereinwilligenacquiesce et me rends à Lavatoggio – il me faut une heure – puis rentre au village. Je m’y balade l’après-midi. Le soir à table : à nouveau un délice ! Je complimente le gérant, puis ose : « Dites donc, vous m’avez raconté des la craquedas Lügenmärchencraques : vous m’avez envoyé à Lavatoggio pour acheter une carte postale. Et cet après-midi, en me promenant, j’ai découvert qu’au café d’en face, juste là, le type en vend, des cartes postales !!

    – Oui, mais lui, c’est un le conder Blödmanncon. »

    Mercredi, 20 h. Je dîne à l’hôtel. Le gérant vient s’asseoir à ma table. Il me regarde droit dans les yeux : « Pour vous, les Français, on a la réputation d’être des le fainéantder Faulenzerfainéants. Et ça, nous, on n’aime pas.

    – Bah… moi, je suis Français mais Ch’ti et d’origine belge. Et les Belges ont la réputation d’être cons. honnêtementganz ehrlichHonnêtement, entre être fainéant et être con, moi je préférerais être Corse ! »

    Il me fixe en souriant, se lève et s’en va.

    Samedi, 10 h. Alors que je sors de l’hôtel, le gérant m’interpelle : « Monsieur de Groote, vous dînez ici ce soir ?

    – Non, je pars à la montagne aujourd’hui. Et je reviendrai tard dans la nuit.

    – Ce soir je pensais faire les pâtes aux gambas flambées que vous aimez tant. Et vous repartez demain. Dommage !

    – Ah zutverflixtzut ! Mais je ne peux pas changer de programme malheureusement… »

    Il est minuit quand je rentre. Je pousse la porte de l’hôtel. Noir. Je m’approche doucement des escaliers qui mènent à ma chambre, quand une porte du rez-de-chaussée s’ouvre. J’entends susurrerflüsternsusurrer : « Monsieur de Groote, je vous ai gardé une portion des pâtes que vous aimez tant. Et tenez : deux bouteilles de vin de la pêcheder Pfirsichpêche pour emporter avec vous à Munich. »

     

    Speloncato, Montpeyroux, Duingt, Bussang, Château-Chalon, Talmont-sur-Gironde, Penne et Villerville : Ce mois-ci le rédaction d'Écoute vous fait découvrir ses villages préférés.

    Neugierig auf mehr?

    Dieser Beitrag stammt aus der Zeitschrift Écoute 12/2018. Die gesamte Ausgabe können Sie in unserem Shop kaufen. Natürlich gibt es die Zeitschrift auch bequem und günstig im Abo.

    Werbung
    <
    >