L'uniforme à l'école publique ?

    MOYEN
    schuluniform

    Le port de l’uniforme à l’école publique, est-il une solution face à l’importance des vêtements de marque chez les jeunes ? Ce sujet réapparaît régulièrement dans le débat politique. Le maire de la ville de Provins, Olivier Lavenka, est maintenant le premier à avoir pris une décision publique.

    Ce samedi 2 juin, s’est déroulée une consultation organisée à l‘initiative de la mairie (Les Républicains). Les parents des enfants allant à une des six écoles élémentaires de la ville ont pu voter pour ou contre le port de l’uniforme à l’école. Plus de la moitié des familles concernées a participé au vote ; 62,4% des parents se sont prononcés favorablement. À partir de la la rentréeder Wiederbeginn der Schulerentrée des vacances de la la ToussaintAllerheiligenToussaint, les enfants pourront porter l’uniforme, sans obligation. pour autantjedochPour autant, on ne peut pas parler de « retour de l’uniforme ». Selon Libération, l’uniforme n’a jamais existé dans les écoles publiques en France. Jusqu’aux années soixante-dix, les élèves n’avaient qu’une la blouseder Kittelblouse, également non-obligatoire, qui servait à protéger les vêtements dela tache d'encreder Tintenfleck taches d’encre.

    Jean-Michel Blanquer, ministre de l‘Éducation nationale, parle d‘un « l'enjeu (m) dehier: eine Frageenjeu d‘égalité ». Êtes-vous d‘accord avec lui ? Ou pensez-vous comme le le premierhier: die wichtigstepremier le syndicatdie Gewerkschaftsyndicat des l'instituteur (m)der (Grundschul)Lehrerinstituteurs que l‘uniforme entreteniraufrechterhaltenentretient « le le fantasmedie Wunschvorstellungfantasme d‘un l'âge d'or de l'écoledas goldene Schulzeitalterâge d‘or de l‘école » ?


     
    Werbung
    <
    >