L’impératif

    EXERCICES TOUS NIVEAUX
    Freunde
    Von Chantal Nagat-Hoffmann

    Lisez les explications sur l'impératif. Testez ensuite vos connaissances avec un exercice.

     

    L’impératif ne s’utilise qu’à trois personnes : la deuxième personne du singulier (tu), la première personne du pluriel (nous), et la deuxième personne du pluriel (vous). On utilise les formes de l’indicatif présent sans le pronom personnel sujet.

     

    finis, finissons, finissez

    viens, venons, venez

    sors, sortons, sortez

     

    Exceptions :

     

    • La deuxième personne du singulier des verbes en -er, y compris aller, mais aussi des verbes en -ir qui se conjuguent comme les verbes en -er au présent de l’indicatif (ouvrir, offrir, accueillir…) s’écrit sans s.
     

    parle, parlons, parlez

    va, allons, allez

    ouvre, ouvrons, ouvrez

     

    • Les formes des verbes être, avoir et savoir sont dérivées du subjonctif présent. À la deuxième personne du singulier, l’impératif des verbes avoir et savoir s’écrit sans s.
     

    sois, soyons, soyez

    aie, ayons, ayez

    sache, sachons, sachez

     

    À la forme négative, la négation « encadre » le verbe conjugué.

     

    Ne parlez pas trop vite.

    Ne dis rien de plus.

    Ne soyons pas en retard !

     

    On utilise le mode impératif pour exprimer :

     

    a. un ordre ou une consigne

    Sors d’ici !

    Remplissez le formulaire.

     

    b. un conseil

    Ne buvez pas trop de café.

     

    c. une prière

    Veuillez excuser notre retard.

     

    d. une interdiction

    N’ouvrez pas la porte avant l’arrêt du train.

     

    A. À l’impératif affirmatif, le pronom est placé après le verbe.

    Levez-vous !

    Écrivez-nous un message.

    Écoutez-le !
     

    Les pronoms me et te deviennent moi et toi.

    Donnez-moi votre adresse.

    Assieds-toi.
     

    Pour des raisons phonétiques, devant y et en, les formes de la deuxième personne du singulier s’écrivent avec un s.

    Vas-y ! 

    Manges-en !
     

    B. À la forme négative, le pronom réfléchi ou complément se place devant le verbe. Ainsi, me et te restent me et te.

    Ne me regarde pas.

    N’y va pas.

    N’en mange pas.

     

    Neugierig auf mehr?

    Dann nutzen Sie die Möglichkeit und stellen Sie sich ihr optimales Abo ganz nach Ihren Wünschen zusammen.

    Werbung
    <
    >