Le goût 
de la Provence

    MOYEN
    Oppède-le-vieux
    Von Bernadette 
Martial

    Le chant strident,egrellstrident des la cigaledie Zikadecigales, les oliviers frémirerzitternfrémissant sous le mistral, les champs de lavande parfumant l’air pur d’un ciel d’azur, une lumière magique illuminant paysages et villages, un art de vivre dans l’instantim Augenblickdans l’instant, le pastis partagé entre amis à l’ombre des platanes et accompagné d’incessant,eunaufhörlichincessantes discussions dans une langue chantante… De simples clichés ? Eh bien non ! La Provence est restée fidèle à elle-même et à l’image envoûtant,ebetörend, bezauberndenvoûtante qu’en ont transmise de si nombreux peintres et écrivains.

    Comme 2019 sera « l’Année de la gastronomie en Provence » (voir p. 26), c’est l’occasion pour nous de vous proposer une balade à travers les la contréeder Landstrichcontrées provençales.

    Montélimar, capitale du nougat

    Nous commençons notre le péripledie Reisepériple en Drôme provençale. Après avoir quitté Lyon, nous suivons la belle vallée du Rhône et laissons derrière nous Valence, la « porte du Midi », qui correspond au le tiersdas Dritteltiers méridional,esüdlichméridional du pays. Déjà se dessinersich abhebense dessinent les silhouettes des la haiedie Heckehaies de cyprès, et les la toituredas Dachtoitures provençales aux la tuileder Dachziegeltuiles arrondies recouvrent les premiers toits. Nous voici arrivés à Montélimar, célèbre pour son le nougatder weiße Nugatnougat et ses larges rues.

    déambulerflanierenEn déambulant le long de ces grandes allées ombragé,e debeschattet vonombragées de platanes appréciées des flâneurs, vous découvrirez des boutiques proposant cette la confiseriedie Süßigkeitconfiserie très sucrée, mais incontournableunumgänglichincontournable. Elle est faite avec du le blanc d’œufdas Eiweißblanc d’œuf, des l’amande (f)die Mandelamandes torréfiées, des la pistachedie Pistaziepistaches et du miel. Le mot provençal nogat vient de noga (noix), et apparaît au XVIe siècle dans un livre de... pharmacie ! Soyez donc rassuré,eunbesorgtrassurés et permettez-vous ce petit plaisir. Le nougat blanc fait d’ailleurs partie de l’assortiment traditionnel régional des treize desserts servis à la période de Noël.

    Un petit le clin d’œilhier: die Anmerkungclin d’œil pour les l’écolo (m)der Umweltschützerécolos : dans les années 1960, la fameuse « Route du soleil », la nationale 7, connue pour ses interminableendlosinterminables le bouchonder Staubouchons, passait en plein cœur de Montélimar et coupait les terrasses de café en deux. Les serveurs devaient traverser en pleine la circulationder Verkehrcirculation, le plateaudas Tablettplateau à la main, pour servir le pastis (H P comme pastis) aux clients. Une situation inconcevableunvorstellbarinconcevable aujourd’hui. Le pastis (« mélange » en provençal) est un alcool parfumé à l’anis et à la la réglissedie Lakritzeréglisse, dégusté,egenossen; hier: getrunkendégusté avec de l’eau, souvent bu à l’apéritif, mais aussi à toute heure de la journée, en Provence…

    Dieulefit, village de le Justeder GerechteJustes

    Quittons la vallée du Rhône pour nous diriger vers l’est. Nous voici à Dieulefit, ville d’l’artisanat (m)das Kunsthandwerkartisanat, notamment grâce à la présence de nombreux le potierder Töpferpotiers. On peut aussi y déguster un savoureux,seköstlichsavoureux fromage de la chèvredie Ziegechèvre, le picodon « méthode Dieulefit », (H P comme picodon), la fiertéder Stolzfierté du village. Cette contrée est en effet remplie de pâturages (H P comme pâturage) où les derniers le bergerder Hirtebergers surveillerhütensurveillent avec amour d’immenses le troupeaudie Herdetroupeaux de chèvres et de moutons. Mais Dieulefit, la terre d’accueiletwa: ein gastlicher Ortterre d’accueil depuis l’arrivée de la diaspora protestante, est avant tout un « village de Justes » qui accueilliraufnehmena accueilli de nombreux rle réfugiéder Flüchtlingéfugiés, Juifs, le résistantder Widerstandskämpferrésistants, artistes, intellectuels et l’orphelin (m)die Waiseorphelins pendant la Seconde Guerre mondiale : 3 000 habitants y ont caché 1 500 réfugiés. Personne n’trahirverratena été trahi, personne n’est mort.

    C’est sur la tour de l’l’horloge (f)die Uhrhorloge de Dieulefit qu’on peut lire cette devise emblématique detypisch füremblématique de toute la Provence : Lou tems passo, passo lou ben (« Le temps passervergehen; auch: verbringenpasse, passe-le bien »). Ici, on sait prendre son temps et profiter de l’instant. Il n’est pas rare que quelqu’un vienne chez vous pour vous annoncer qu’il n’a pas le temps de prendre des nouvellesnach Neuigkeiten fragenprendre des nouvelles et qu’il reste quelques heures à palabrer avec vous (H P comme palabre). Une situation déroutant,everblüffenddéroutante pour un le citadinder Städtercitadin toujours pressé,e ,in Eilepressé. Ce le dondie Gabedon d’« avoir le temps » se montre aussi dans la patience des joueurs de pétanque (H P comme pétanque) qui restent des heures les les pieds tanquésin der Hockepieds « tanqués » dans le sol sur les places des villages, tenterversuchententant de rejoindreerreichen, treffenrejoindre au plus près avec leurs la bouledie Kugelboules en métal le « le cochonnetdie Setzkugelcochonnet », cette petite boule en bois de le buisder Buchsbuis. Quelles discussions endiablé,eleidenschaftlichendiablées ensuite pour mesurer au millimètre près quelle boule en est la plus proche !

    L’occitan chantant

    La devise de la tour de Dieulefit est écrite en vivaro-alpin, l’un des dialectes de l’occitan, la langue d’oc. Dans cette langue, celle du Midi, « oui » se dit oc (en langue d’oïl, celle du Nord, on disait oïl). L’occitan doit son le rayonnementhier: die Verbreitungrayonnement à la tradition des troubadours et comporterbeeinhaltencomporte parmi ses dialectes le provençal (H P comme provençal), qui a connu un formidable le renouveaudas Wiederauflebenrenouveau au XIXe siècle grâce àdankgrâce à l’écrivain Frédéric Mistral. Alphonse Daudet, auteur des Lettres de mon moulin empreint,e devollerempreintes de la tendressedie Zärtlichkeittendresse pour sa Provence natal,eheimatlichnatale, y participera aussi. Retenons dans ce livre les nouvelles La Chèvre de Monsieur Seguin et Les Trois Messes basses, magnifiquement interprétées par l’acteur Fernandel. Le provençal est une langue chantante dans laquelle toutes les lettres sont prononcées ou nasalisées. Il est charmant d’entendre la la boulangèredie Bäckerinboulangère du village dire à un petit garçon : « Viengg chercher le paingg pour ta mamangg ! ». L’expression provençale « PeuchèreAch du liebe ZeitPeuchère ! », traduisant la surprise, l’l’attendrissement (m)die Rührungattendrissement, l’admiration ou la la pitiédas Mitleidpitié, est entrée dans le français grâce à la popularité d’Alphonse Daudet.

    Les secrets de la lavande

    Nous poursuivons notre découverte longerentlangfahren anen longeant de nombreux champs de lavande dont la symétrie ponctuerbegleitenponctue la route. La fumée des distilleries caresserhier: umwehencaresse nos les narines (f)hier: die Nasenarines. Nous arrivons au bon moment. La la récoltedie Ernterécolte de la lavande doit être effectuée en fin de la floraisondie Blütefloraison, et s’échelonnersich erstreckens’échelonne selon l’altitude, entre mi-juillet et mi-août. Les huiles essentielles sont obtenues par distillation à la vapeur d’eau. la tigeder Halm, der StängelTiges et fleurs introduiregeben, einbringensont introduites dans une la cuvedas Fasscuve, le mélange vapeur d’eau et huile essentielle déversergießenest déversé dans un l’essencier (m)der Ölabscheideressencier où il décante. L’huile essentielle, plus légère, surnageroben schwimmensurnage. Toutes les distilleries traditionnelles utilisent la la pailledas Strohpaille de lavande après distillation comme le combustibleder Brennstoffcombustible. Le recyclage a donc toujours existé ! Mais quelles sont les la vertudie (heilende) Wirkungvertus de la lavande en aromathérapie ? apaisant,eberuhigendApaisante et sédative, l’huile essentielle de lavande agirwirkenagit naturellement et sans l’effet (m) secondairedie Nebenwirkungeffets secondaires sur le système nerveux, chez les adultes et les enfants. Elle soignerheilensoigne les troubles du sommeil, l’l’anxiété (f)die Angstzuständeanxiété et le stress. Elle est également efficacewirksamefficace contre les brûlures et les le coup de soleilder Sonnenbrandcoups de soleil. glissé,egesteckt, gegebenGlissée dans les armoires en petits le sachet de tissudas Stoffsäckchensachets de tissu remplis de fleurs séchées, elle parfume (H P comme parfum) le le lingedie Wäschelinge et est un l’antimite (m)das Mottenschutzmittelantimite naturel. Vous ne trouverez aucune maison sans bouquet ou huile de lavande en Provence !

     

    Les olives de Nyons, le marché provençal, les truffes de Richerenches...  Écoute vous emmène en balade à travers la Provence et vous propose de goûter quelques spécialités locales.

    Neugierig auf mehr?

    Dann nutzen Sie die Möglichkeit und stellen Sie sich ihr optimales Abo ganz nach Ihren Wünschen zusammen.

    Werbung
    <
    >