Le muguet du 1er mai

    FACILE
    1er mai muguet

    Starten Sie den Audio-Text

    Mit dem Audio-Player können Sie sich den Text anhören. Darunter finden Sie das Transkript.

     

    Depuis l’époque lointaine des Celtes, le le muguetdas Maiglöckchenmuguet, qui fleurirblühenfleurit au printemps, a symbolisé l’arrivée des beaux jours. La fin de l’hiver – que l’on appelait alors la saison sombre – était fêtée par des danses auxquelles on associait le muguet que l’on considérait déjà comme une fleur porte-bonheurGlücksbringerporte-bonheur. Mais c’est le roi de France Charles IX, quelques centaineseinige Hundertquelques centaines d’années plus tard, qui sera à l’origine de la coutume que nous connaissons aujourd’hui. En effet, le 1er mai 1560, alors qu’il est en voyage dans la Drôme avec sa mère Catherine de Médicis, un chevalier lui offre un brin de muguet cueilli,egepflücktcueilli dans le jardin de son château en guise dealsen guise de porte-bonheur. L’année suivante, le jour du 1er mai, le roi distribuerverteilendistribue des brins de muguet à toutes les dames de la cour en leur demandant « qu’il en soit fait ainsidass dies so geschehequ’il en soit fait ainsi chaque année ». La tradition naîtreentstehenétait née, mais resta cependant longtemps confidentiel,levertraulichconfidentielle. Le muguet est alors essentiellement l’emblème de la passion amoureuse. Jeunes gens et jeunes filles se rencontrent lors des « Bals du muguet » où ils « muguettent », c’est-à-dire où ils se « conter fleuretteSüßholz raspelncontent fleurette », se « font la cour » – « se draguersich gegenseitig aufreißense draguent » pour utiliser un vocabulaire contemporain.

    Il faudra attendre l’année 1900 pour que l’usage de se donner un brin de muguet se popularise. Le 1er mai, les grands couturiers parisiens organisèrent une fête au cours de laquelle toutes les l’ouvrière (f)die Arbeiterinouvrières et clientes de ces grandes maisons prestigieuses reçurent un brin de muguet. Celles-ci reprennent la tradition, qui se développera alors dans tout le pays. Le muguet est également associé à la Fête du travail qui se déroulerstattfindense déroule le même jour. Le Parti communiste français, un des le pilierdie Stützepiliers des le défiléder Umzug, die Paradedéfilés du 1er mai, finance une partie de ses activités grâce à la vente du muguet. Chaque année, il se vend près de 60 millions de brins de muguet pour un chiffre d’affaires de 90 millions d’euros. La majorité des fleurs vendues sont produites dans la région de Nantes d’où provenirentstammenproviennent 85 % du muguet vendu le 1er mai. La la cueillettedas Pflückencueillette du muguet nécessitererfordernnécessite une la main d’œuvredie Arbeitskräftemain d’œuvre importante, environ 6 000 personnes être sur le pied de guerre (fam.)Gewehr bei Fuß stehensont sur le pied de guerre dès le 15 avril. Le prix à la vente d’un brin de muguet varie entre 70 centimes et 2 euros selonje nachselon le nombre de « clochettes » de la fleur, qui peut en compter entre six et quatorze. Le muguet à treize clochettes est particulièrement recherché,ebegehrtrecherché, puisqu’il vous assurersichernassure une année entière de bonheur.

    Le jour du 1er mai, le parfum du muguet embaumererfüllenembaume la France entière. On en trouve chez les fleuristes, bien sûr, mais aussi à presque tous les coins de rues, vendus par des particuliers. C’est le seul jour de l’année où la la vente à la sauvetteder illegale Straßenverkaufvente des fleurs « la vente à la sauvetteder illegale Straßenverkaufà la sauvette » – sans permission officielle – est autorisée sur la voie publique.

     


     

    Neugierig auf mehr?

    Dieser Titel stammt aus dem Audio-Trainer Écoute Audio 5/2016. Den Audio-Trainer können Sie in unserem Shop kaufen. Natürlich gibt es Écoute Audio auch bequem und günstig im Abo.

    Werbung
    <
    >