Le conditionnel

    FACILE
    le conditionnel
    Von Chantal Nagat-Hoffmann

    Lisez les explications sur le conditionnel. Testez ensuite vos connaissances avec un exercice.

    A. Le conditionnel présent

    Il est formé à partir du radical du futur et des terminaisons de l’imparfait : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient. Les verbes irréguliers au futur sont donc les mêmes que les verbes irréguliers au conditionnel.

     

    parler --> je parlerais, tu parlerais…
    finir 
    --> je finirais, tu finirais…
    prendre
    --> je prendrais, tu prendrais…
    être 
    --> je serais, tu serais…
    avoir 
    --> j’aurais, tu aurais…
    savoir
    --> je saurais, tu saurais…
    vouloir
    --> je voudrais, tu voudrais…
    devoir
     --> je devrais, tu devrais…
    pouvoir 
    --> je pourrais, tu pourrais…
    faire
    --> je ferais, tu ferais…
    aller
    --> j’irais, tu irais…
    venir 
    --> je viendrais, tu viendrais…
    voir
    --> je verrais, tu verrais…
    recevoir
    --> je recevrais, tu recevrais…
    envoyer
    --> j’enverrais, tu enverrais…
    courir 
    --> je courrais, tu courrais…
    mourir 
    --> je mourrais, tu mourrais…
    falloir 
    --> il faudrait
    pleuvoir 
    --> il pleuvrait

     

    B. Le conditionnel passé

    Il est formé à partir du verbe être et avoir au conditionnel présent, suivi du participe passé.

     

    Le client aurait souhaité vous parler.
    Les partenaires se seraient mis d’accord.

     

    A. On utilise le conditionnel présent…

    • pour s’exprimer de manière polie. C’est ce qu’on appelle le conditionnel de politesse.
    Ainsi, par exemple, à la boulangerie, ne dites pas : Je veux une baguette. Mais dites : Je voudrais une baguette, s’il vous plaît !

     

    • pour exprimer un souhait, un désir.
    J’aimerais beaucoup vous rencontrer.

     

    • pour exprimer un conseil.
    Vous devriez faire plus de sport.

     

    • pour exprimer une possibilité.
    Il pourrait y avoir des embouteillages.

     

    • dans la presse, pour parler d’une information qui n’est pas confirmée.
    Il y a eu une tornade. Il y aurait beaucoup de maisons sans électricité ce soir.

     

    • pour une histoire imaginaire, irréelle.
    Imagine vivre sur la planète Mars. Nous porterions des vêtements spéciaux.

     

    B. On utilise le conditionnel passé…

    • pour exprimer un regret.

    J’aurais aimé vivre dans un pays chaud.

     

    • pour exprimer un reproche.

    Vous auriez dû nous prévenir.

     

    C. On utilise les conditionnels présent et passé…

    • pour annoncer des informations encore incertaines.

    Le gouvernement serait en difficulté. 
    Un ministre aurait démissionné.

     

    • dans les hypothèses avec si pour exprimer qu’une action ou un fait ne peut pas (conditionnel présent) ou n’a pas pu (conditionnel passé) avoir lieu.

    Si je gagnais au loto, j’achèterais une grande maison.
    Si tu étais venu hier, tu aurais rencontré mes amis.

     

    • dans le discours indirect, pour remplacer le futur simple du discours direct (conditionnel présent) ou le futur antérieur du discours direct (conditionnel passé).

    Il a dit : « Je viendrai demain. »  
    --> Il a dit qu’il viendrait demain.

    Elle a dit : « Tu seras arrivée en retard. »   
    --> Elle a dit que je serais arrivée en retard.

     

    Neugierig auf mehr?

    Dann nutzen Sie die Möglichkeit und stellen Sie sich ihr optimales Abo ganz nach Ihren Wünschen zusammen.

    Werbung
    <
    >