FOLLOW US

 

    Un tour du monde en France

    MOYEN
    Écoute 10/2021
    Lac de Salagou
    Von Vincent Picot

    Tout le monde en France connaît la blague : « Lors de la création du monde, Dieu créa le plus beau de tous les pays. Il y mit tout ce que le monde comptait de la merveilleWundermerveilles. Il appela ce pays : la France. Mais pour rétablir l’équilibre avec les autres pays, Il décida d’y ajouter… les Français ! »

    trêve (f) de plaisanterieScherz beiseiteTrêve de plaisanterie : oublions la dernière partie de cette histoire, et n’en gardons que la première. Oui, on trouve bien tous les paysages du monde en France. Saviez-vous qu’il existe une « petite Sibérie » dans le Jura ? Que le Luberon a son mini « Grand Canyon » ? Que les côtes bretonnes ont un air de Caraïbes ?

    En France, la moindrekleinste,r,smoindre ville possédant trois canaux s’autoproclamersich selbst betitelns’autoproclame « petite Venise ». Ainsi, on compte au moins douze Venise en France ! La « Venise de l’ouest » (La Ferté-Bernard), la « Venise normande » (Pont-Audemer), « la Venise verte » (le le maraisSumpfmarais poitevin)… Alors, puisque les l’escapade (f) lointaineFernreiseescapades lointaines nous sont pour le moment encore fortement déconseillées – voire interdites –, profitons-en pour voyager sans quitter l’Hexagone. Et sans le décalage horaireZeitverschiebungdécalage horaire. Suivez le guide !

     

    1. L’Amazonie en Auvergne

    L’Amazone coule en Auvergne. Vous ne nous croyez pas ? Alors faites un tour dans le village de Queuille, dans le Puy-de-Dôme. Depuis le belvédère du Paradis, le regard plongernach unten gehenplonge vers la rivière Sioule, en bas de la la falaiseFelsenfalaise. Née dans la chaîne des monts Dore, la rivière dessine un superbe méandre, en forme de le fer à chevalHufeisenfer à cheval, dans une forêt aussi touffu,edichttouffue que celle du Mato Grosso, État brésilien extrêmement boisé,ebewaldetboisé. On s’attendrait presque à voir s’envoler des le perroquetPapageiperroquets multicolores. La comparaison s’arrête là : la Sioule serpente sur 150 km, l’Amazone sur  rès de 6 900 km… Qu’importe. Elle est si belle lorsqu’elle s’enroule autour de la la presqu’îleHalbinselpresqu’île de Murat, qui était autrefois habitée et cultivée. Un paysage naturel ? Pas du tout, c’est la construction d’un le barrageStaudammbarrage au début du XXe siècle qui a métamorphosé le visage de la vallée.

     

    Sioule, Auvergne

     

    2. Les les Caraïbes (f/pl)KaribikCaraïbes en Bretagne

    D’accord, la Manche n’est pas connue pour ses eaux très chaudes… Mais sur la côte nord du Finistère, elle se parer desich schmücken mitse pare de bleus qui feraient pâlir d’envievor Neid erblassenpâlir d’envie les îles Grenadines, dans les Antilles. Turquoise, émeraudesmaragdfarbenémeraude, azur… Toutes les nuances sont représentées sur la côte des Sables, entre Roscoff et les Abers. La plage des Amiets, belle l’étendue (f) de sableSandflächeétendue de sable bordé,e degesäumt vonbordée de dunes, nous transporte aux îles Vierges ou à Antigua. À Plouescat, la dune de Keremma forme une pointe sableuse qui s’enfoncereintauchens’enfonce dans l’eau claire. Au loin, les kitesurfeurs s’amusent sur les vagues. Plus à l’ouest, l’l’embouchure (f)Mündungembouchure de l’Aber-Benoît se transforme en petites Caraïbes en été. Les bleus explosent sur le sable blanc. Vous ne résisterez pas longtemps avant de vous mettre à l’eau… même si elle est fraîche !

     

     

    3. Le Japon dans le Maine-et-Loire

    À la fin du XIXe siècle, l’Europe se passionne pour le Japon. Entre 1899 et 1913, la famille Bergère aménageranlegenaménage dans le parc de son château un paysage digne d’une l’estampe (f)(Druck)Grafikestampe japonaise. Azalées et magnolias s’invitent dans le le bocagetyp. frz. Landschaftbocage vendéen, en compagnie des pins et des l’if (m)Eibeifs taillés en le plateauhier: Wolkeplateaux, des le ginkgo bilobaFächerblattbaumginkgos biloba et des bonsaïs. Un pont rouge vif enjamberüberspannenenjambe un bras d’eau. Comme au pays du Soleil Levant, chaque détail du jardin a une signification symbolique. Atmosphère zen au bord de l’l’étang (m)Teichétang bordé de la mousseMoosmousse et de bambous. Au printemps, il ne faut pas raterverpassenrater la floraison des cerisiers. Ouvert au public, le parc oriental de Maulévrier est le plus grand jardin japonais d’Europe.

     

    ©Herve Lenain / Alamy Stock Photo

     

    4. La Sibérie dans le Doubs

    On l’appelle la « petite Sibérie » parce qu’en hiver, le thermomètre descend très, très en dessous de zéro. Comme à Iakoutsk la ville russe la plus froide du monde. Nous sommes à Mouthe, dans le massif du Jura. Cette commune est connue pour être la plus froide de France, depuis un record de -36,7° C enregistré,eaufgezeichnetenregistré en janvier 1967. L’altitude y est faible (930 mètres), mais Mouthe occupe le fond d’une la cuvetteKesselcuvette où l’air froid s’accumule… et refroidit. C’est surtout la bise (le vent du nord) qui donne un le ressentiEmpfindenressenti du froid beaucoup plus important. L’air glacial crée des stalactites sur les toits des maisons et des l’amas (m) de neigeSchneehaufenamas de neige en bord de route. Cet air froid gelerzufrieren lassengèle aussi les lacs du secteur, au grand bonheur des le patineurSchlittschuhläuferpatineurs. Ce n’est pas pour rien qu’un Parc polaire a été créé juste à côté de Mouthe. On y croisertreffen; hier: sehencroise des rennes, des yaks, des bisons européens et des chiens du Groenland, heureux de gambaderherumtollengambader dans la neige. Ambiance Grand Nord garantie !

     

    Bourgogne

     

    5. L’Australie dans l’Hérault

    Jusqu’à la construction du barrage en 1969, le Salagou était une petite rivière. C’est désormais un lac qui semble… australien. Des collines de roches rouges entourent la la retenue d’eauAufstauungretenue d’eau. Pour un peu, on se croirait devant le Uluru – grande colline rouge rocheuse australienne – ou dans quelque coin aridetrockenaride du bush. Cette terre rouge, appelée ici ruffe, est formée de sédiments argileux,setonhaltigargileux chargés en oxyde de fer. Sa formation remonte à plus de 250 millions d’années. de-ci de-làhier und daDe-ci de-là, des pics et des la bosseBuckelbosses jaunes et noirs, d’origine volcanique, complètent le tableau. Sans oublier le bleu du ciel. Une belle palette de couleurs que l’on admire à pied, à VTT, à cheval, sans déranger le moindre aborigène. On glisse sur les eaux du lac du Salagou en pédalo, paddle ou catamaran. Les pêcheurs attrapent des la silureWelssilures de plus d’un mètre de long. Crocodile Dundee peut dormir tranquille…

     

     

    La Toscane dans le Gers, la Cappadoce dans le Roussillon, le Sahara au Pilat... Découvrez avec Écoute 10/21 des destinations dépaysantes sans quitter l'hexagone.

    Neugierig auf mehr?

    Dann nutzen Sie die Möglichkeit und stellen Sie sich Ihr optimales Abo ganz nach Ihren Wünschen zusammen.