FOLLOW US

 

    Petites nouvelles

    MOYEN
    Écoute 4/2021
    sprechen

     

    La la glottophobieVorurteile und Geringschätzung gegenüber einer Sprache und ihren Sprechernglottophobie interdite

    « La Révolution prétendre fairebeabsichtigen zu tunprétendait donner la parole au peuple. Linguistiquement, elle l’a donnée à la bourgeoisie. » Tel est le constat du linguiste Alain Rey. En effet, depuis la Révolution, les accents régionaux écarterzurückdrängenont été écartés au profit dezugunsten vonau profit du français parlé à Paris, à savoirgenauer gesagtà savoir un français sans accent. Or aujourd’hui, un Français sur deux pense parler avec un accent, qu’il soit marseillais, breton, pied-noirdie Algerienfranzosenpied-noir... Plus d’un quart d’entre eux se disent même victimes de la moquerieSpottmoqueries liées à leur accent. Mais cela ne s’arrête pas là. Plus de 11 millions de personnes ont fait l’objet de discrimination à ll’embauche (f)Einstellung’embauche ou lors d’un examen du fait de leur accent. C’est pourquoi une proposition de loi visant à combattre la glottophobie, terme désignant les discriminations linguistiques, adopterverabschiedena été adoptée par l’Assemblée nationale. Le but étant de rajouter l’accent aux 22 autres causes de discriminations déjà existantes sanctionnées par la loi.

     

    Un château pour la langue de Molière

    C’est dans le château Renaissance de Villers-Cotterêts (Aisne), que la Cité internationale de la langue française s’installera en 2022. Ce projet inédit,eganz neuinédit faire la promotionfördernfera la promotion du français et des cultures francophones, pour un public francophone et pour les personnes qui apprennent la langue de Molière. le lieu d’expositionsAusstellungsortLieu d’expositions, de le spectacleVorstellung, Showspectacles, résidence d’artistes, centre de la formationAus-, Fortbildungformation, le château sera polyvalent,evielseitig verwendbarpolyvalent. Le choix de la ville de Villers-Cotterêts pour accueilliraufnehmenaccueillir ce centre de la langue française est compréhensible : c’est ici que François Ier a fait écrire, en 1539, le texte de loi imposerverlangenimposant l’usage du français dans la la rédactionVerfassenrédaction de tous les actes officiels du royaume. Il s’agit du plus ancien texte de loi encore utilisé en France.

    http://www.chateau-villers-cotterets.fr/Explorer/cite-internationale-langue-francaise

    Château de Villers-Cotterêts

    Neugierig auf mehr?

    Dann nutzen Sie die Möglichkeit und stellen Sie sich Ihr optimales Abo ganz nach Ihren Wünschen zusammen.