Le phénomène Macron

    MOYEN
    macron
    Von Camille Larbey

    Le proverbe est connu : nul n’est prophète en son paysder Prophet gilt nichts im eigenen Landnul n’est prophète en son pays. Si sa la cote de popularitéder Beliebtheitswertcote de popularité fluctue en France, Emmanuel Macron parvenir àes schaffenest parvenu en quelques mois seulement à améliorer l’image de notre pays à l’étranger.

    Plébiscite de la presse étrangère

    Aux quatre coins du monde, les journaux sont élogieux,sevoll des Lobesélogieux. À Montréal, l’hebdomadaire La Presse souligne la complicité entre le président français et le Premier ministre canadien Justin Trudeau : « Cette génération parle sécurité et échanges, mais aussi emplois, climat, solidarité avec les pays pauvres. C’est un vent nouveau. » En Espagne, le quotidien El País compare Macron à Cyrano de Bergerac et Charles de Gaulle. Non pas pour leur grand nez, mais pour leur « le panacheder Schneidpanache ». D’après le magazine américain Foreign Policy, le président français aurait les mêmes le traithier: der Zugtraits de caractère que Napoléon Bonaparte ! Surtout en ce qui concerne l’« impatience » et le « sens de la la destinéedie Bestimmungdestinée ». La presse étrangère est en outre très curieuse de l’histoire d’amour entre Emmanuel Macron et sa femme Brigitte, son ancien professeur de français, de 24 ans son 
aîné,eum 24 Jahre älterde 24 ans son aînée. Et de la façon dont ils gérerumgehen mitgèrent leur différence d’âge. Cet amour au-dessus des conventions est grandementsehrgrandement plébiscitermehrheitlich billigenplébiscité, notamment par El País qui affirme : « Dans un autre pays, leur union aurait été perçue comme un délit. Mais en France, c’est une grande romance. »

    Au cœur de la diplomatie

    Le 1er juin 2017, Donald Trump annonce que les USA se retirent des les accords en faveur du climatdas Klimaabkommenaccords en faveur du climat. Emmanuel Macron tweete, en anglais, une réponse astucieux,seschlauastucieuse : « Make our planet great again. » Il détournerverfremden, abänderndétourne ainsi le slogan de Donald Trump : « Make American great again ». Le lendemain, Macron lancerstartenlance un site Internet proposant aux scientifiques étrangers de venir travailler en France. Cette opération de communication n’a peut-être pas permis d’attirer beaucoup de chercheurs, mais elle a offert au jeune président un immense capital de sympathie à travers le monde. Depuis, Macron saisit la moindre occasion pour mettre en scène la puissance française : il invite Vladimir Poutine au château de Versailles, dîne avec Donald Trump au sommet de la tour Eiffel, intervient en Libye afin de réconcilierversöhnenréconcilier deux chefs rivaux… Bref, le chef de l’Élysée veut replacer la France au cœur de la diplomatie mondiale.

    Le couple de l’année

    Lors de sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron mettre en avantin den Mittelpunkt stellenavait mis en avant l’Europe. Depuis son élection, il rencontre fréquemment Angela Merkel. À l’heure du Brexit, de l’isolationnisme des USA, ainsi que de la la montéedas Aufkommenmontée du nationalisme et du régionalisme, le couple franco-allemand afficherhier: sich bekennen zuaffiche sa volonté de renforcerstärkenrenforcer ensemble l’Europe. Pour l’instant, c’est encore la la lune de mieldie Flitterwochenlune de miel. Paris et Berlin semblent s’entendre sur tous les sujets : lutte contre le terrorisme, politique migratoire, climat, défense de l’Europe. De plus, Emmanuel Macron a promis de réduire le déficit de l’État à moins de 3 %, ce qui rassurerberuhigenrassure l’Allemagne et Bruxelles. Selon les spécialistes, Merkel et Macron être bien parti,eauf dem besten 
Weg seinsont bien partis pour être un couple fort, dans la lignée denach dem Vorbild vondans la lignée du célèbre tandem Kohl-Mitterrand. 

    Je défendrai l'Europe, car c'est notre civilisation qui est en jeu.

    Ami des entrepreneurs

    « Au revoir Londres ! On déménage à Paris », a annoncé en automne dernier Jean Meyer, créateur français de l’l’application (f) de rencontresdie Dating-Appapplication de rencontres Once. Le chef d’entreprise de 35 ans, originaire deausoriginaire de Toulouse, ne veut pas attendre les conséquences du Brexit. Il préfère rentrer en France où il se sent maintenant à sa place : « L’élection du nouveau président a envoyé un signal fort pour les entrepreneurs français. » Les choix « pro-business » du gouvernement et la réforme du le code du travaildas Arbeitsgesetzbuchcode du travail ont rassuré les entreprises françaises et étrangères. Plusieurs grandes banques américaines ont ainsi déclaré vouloir quitter Londres pour Paris. Macron veut également faire de la France une « start-up nation ». Son ami, le milliardaire Xavier Niel, vient d’ouvrir à Paris un incubateur géant capable d’accueillir 1 000 jeunes entreprises. Paris marquer des pointspunktena donc marquer des pointspunktenmarqué des points dans la compétition pour le titre de « capitale européenne des start-ups ».

    Un modèle d’outsider

    Devenir président à 39 ans sans jamais avoir été élu auparavantzuvorauparavant et sans appartenir à un parti politique traditionnel : le le parcoursder Werdegangparcours de Macron est désormaisvon nun andésormais un exemple pour de nombreux hommes politiques d’Afrique francophone. Au Mali, Adama Diakité, ancien Premier ministre de 42 ans, souhaite imiter l’ex-banquier français aujourd’hui président : quitter son parti politique et fondergründenfonder un mouvement composé d’hommes et de femmes issus de la société civile, comme l’a fait Emmanuel Macron avec La République en marche (LRM). « Bien sûr que Macron nous a inspirés, et nous ne sommes pas les seuls ! Partout en Afrique, il représente un espoir », explique Adama Diakité au magazine Jeune Afrique. En Côte d’Ivoire ou au Cameroun, des hommes politiques ont récemment rencontré des cadres de LRM afin de mieux comprendre comment Macron a gagné l’élection. Il faut dire aussi que son concept du « ni droite ni gauche » laisser rêveur,seträumen lassenlaisse rêveurs de nombreux aspirants à la présidence.

    Neugierig auf mehr?

    Dieser Beitrag stammt aus der Zeitschrift Écoute 2/2018. Die gesamte Ausgabe können Sie in unserem Shop kaufen. Natürlich gibt es die Zeitschrift auch bequem und günstig im Abo.

    Werbung
    <
    >