La cause et la conséquence

    MOYEN
    denken
    Von Chantal Nagat-Hoffmann

    Lisez les explications sur l'expression de la cause et de la conséquence en français.Testez ensuite vos connaissances avec un exercice.

     

    La cause peut être introduite par des locutions prépositionnelles, les prépositions par et pour, des conjonctions, ou le participe présent.

     

    1. Les locutions prépositionnelles

    Celles-ci sont suivies d’un nom de personne ou de chose et peuvent être placées en début ou en fin de phrase.

     

    A. grâce à exprime une cause positive.

    Mon frère a réussi grâce à son excellent travail.

     

    B. à cause de, en raison de, du fait de… peuvent exprimer une cause négative ou neutre.

    Paul ne peut pas faire de sport à cause de son accident. (= cause négative)

    L’hôtel est fermé en raison de travaux de rénovation. (= cause neutre)

     

    C. Les locutions verbales compte tenu de, vu, étant donné, utilisées comme des locutions prépositionnelles.

    Compte tenu de/Vu/Étant donné votre expérience, vous retrouverez vite un emploi.

     

    2. Les prépositions par et pour

    A. La préposition par suivie directement d’un nom exprimant un sentiment ayant motivé une action.

    La mère fait tout par amour pour ses enfants.

     

    B. La préposition pour peut être suivie…

    • directement d’un nom, c’est-à-dire sans article, et est synonyme de en raison de, à cause de.

    Le restaurant est fermé pour travaux.

     

    • de l’infinitif passé, c’est-à-dire l’infinitif du verbe avoir ou être + participe passé.

    Les étudiants ont été félicités pour avoir réussi brillamment l’examen.

     

    3. Les conjonctions

    Celles-ci introduisent une phrase subordonnée et sont donc suivies d’un sujet et d’un verbe.

     

    A. parce que n’est généralement pas utilisé au début de la phrase.

    Virginie ne participera pas à la réunion parce qu’elle est en congé.

     

    B. car ne peut pas être placé en début de phrase. On l’utilise surtout à l’écrit.

    Les routes sont inondées, car il a beaucoup plu.

     

    C. comme est, lui, utilisé en début de phrase.

    Comme il a beaucoup plu, les routes sont inondées.

     

    D. puisque, sachant que, étant donné que, vu que indiquent que la cause est connue du locuteur et de l’interlocuteur. Ils peuvent être utilisés au début ou en milieu de phrase.

    Puisque/Sachant que/Étant donné que/Vu que les routes sont inondées, on ne peut pas circuler.

     

    4. Le participe présent

    Placé en début de phrase, il est surtout utilisé à l’écrit.

    Ne connaissant pas du tout la Grèce, nous avons décidé d’y partir cet été.

     

    La conséquence peut être introduite par la conjonction de coordination donc, des adverbes ou locutions adverbiales, ou des conjonctions de subordination.

     

    1. La conjonction de coordination donc

    Je suis malade, donc je reste à la maison.

     

    2. Les adverbes ou locutions adverbiales

    A. aussi et ainsi suivis de l’inversion.

    Il faisait très froid hier, aussi ne suis-je pas sortie.

     

    B. alors, par conséquent, en conséquence, du coup, de ce fait.

    Je n’ai pas réussi à parler à Pierre, alors je lui ai laissé un message.

     

    C. Les expressions c’est la raison pour laquelle, c’est/voilà pourquoi, c’est pour ça/cela que…

    Son travail ne lui plaisait pas, c’est pourquoi il a démissionné.

     

    D. d’où suivi d’un nom.

    La récolte était mauvaise, d’où les prix élevés.

     

    3. Les conjonctions de subordination

    A. si bien que, à tel point que, de sorte que, de (telle) manière/façon que…

    Nous aimons beaucoup la chaleur si bien que nous partons toujours dans le Sud.

     

    B. si/tellement… que avec les adjectifs ou les adverbes.

    La mousse au chocolat est si bonne que j’aimerais en reprendre.

     

    C. tant/tellement avec les verbes ou les noms.

    Tu as tant travaillé que tu devrais te reposer maintenant.

     

    D. un tel, une telle, de tels, de telles (+ nom)… que.

    Nous avons eu de tels embouteillages que nous sommes arrivés très tard.

     

    Neugierig auf mehr?

    Dieser Beitrag stammt aus der Zeitschrift Écoute 5/2018. Die gesamte Ausgabe können Sie in unserem Shop kaufen. Natürlich gibt es die Zeitschrift auch bequem und günstig im Abo.

    Werbung
    <
    >